La PAC 2016 : c'est parti

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Ce Vendredi 1er avril marque le lancement d’une nouvelle période de déclaration PAC. Après une campagne 2015, dont nous n’avons toujours pas vu le bout (heureusement que les agriculteurs ne doivent pas attendre le feu vert de l’administration pour récolter, on y serait encore), on se dit que le pire est passé mais la prudence reste de rigueur. Tant de fois on nous a promis la simplification, pour quel résultat !

Dans un contexte économique aussi difficile, on pourrait attendre de l’Etat français qu’il nous fasse grâce d’autant de contraintes mais c’est sans compter sur la capacité de notre administration centrale à faire compliquer. Nous espérons que notre administration locale saura faire preuve de discernement des règles nationales, comme elle a su le faire dans d’autres dossiers par le passé. 

Il est effarant de voir l’énergie dépensée sur un dossier improductif alors qu’il y aurait tant à faire sur l’économique.

La FDSEA pourrait faire le choix facile de dire, allez aux diables avec vos SNA, vos SIE et autres. Nous avons été tentés de le faire. Mais, la FDSEA n’aime pas et n’a jamais aimé la politique de la chaise vide. De plus, quelle réponse donner à un agriculteur pénalisé alors qu’il aurait suivi notre conseil. Qui peut se permettre d’être pénalisé dans ces temps difficiles.

D’ailleurs, c’est en étant au cœur du dossier que nous avons pu négocier les avances de trésoreries, certes compliquées mais qui ont fait du bien aux finances. C’est aussi en étant présent dans les dossiers avec des équipes compétentes que nous pouvons çà et là débloquer des situations difficiles. 

Nous avons aussi à réfléchir à plus long terme sur une réforme profonde de la PAC afin et d’être force de proposition pour s’affranchir de tous ces problèmes de dessin.

Gérard Lorber

Secrétaire Général de la FDSEA

événements

  • {0} - {1}

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Toutes les émissions dans la médiathèque