La méthode des cartes !

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Comme cadeau de départ, Ségolène Royal nous a légué la réécriture de l’arrêté définissant les cours d’eau sur lesquels les zones non traitées doivent s’appliquer. Branle-bas de combat dans l’administration qui, sous prétexte de régionalisation, voudrait classer la totalité des points bleus sur les cartes IGN.

LORBER GERARD

Conséquence en Alsace, près de 3 000 km de cours d’eau sur lesquels des bandes enherbées devraient être mises en place. Un changement brutal de réglementation qui pourrait avoir des conséquences économiques importantes sur les exploitations, notamment en cultures pérennes.

Le fond du dossier ne nous convient pas, la forme non plus ! Si l’administration compte utiliser à chaque fois la méthode qui consiste à s’aligner sur la position la plus contraignante des ex-régions, cela présage de longues passes d’armes. D’autant que, depuis près de 18 mois, un travail de terrain est mené par l’administration et la FDSEA pour cartographier les cours d’eau. Cette méthode mobilise les présidents locaux et cantonaux pour tenter de construire des cartes cohérentes. Nous militons pour que cette carte soit celle qui serve de référence pour l’application des différentes règles et normes. Nous ne pouvons pas accepter une carte pour chaque règle, sinon c’est un atlas qu’il faudra éditer. Il est temps de mettre en œuvre le choc de simplification si souvent réclamé et d’appliquer la règle du bon sens. Dans le cas contraire, le nouveau gouvernement qui nous promettait de ne pas reproduire les erreurs de l’ancien n’aura pas mis longtemps pour mettre des boulets supplémentaires aux agriculteurs français, plombant un peu plus leur compétitivité.

L’arrêté est en consultation sur le site de la préfecture, nous invitons tous les agriculteurs à demander l’application de la loi sur la base de la cartographie des cours d’eau issue de la loi biodiversité.

Gérard Lorber

Secrétaire Général de la FDSEA67

événements

  • {0} - {1}

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Toutes les émissions dans la médiathèque