De nouveaux outils au service de l’adhérent

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Par Franck Sander, secrétaire général

68% des chefs d’exploitation. 70% des anciens. La FDSEA, c’est 3500 adhérents à défendre et à servir. Dans cette logique, le syndicat est présent auprès des agriculteurs du département et fait passer les informations : réunions dans les cantons, équipe d’élus et d’administratifs à disposition, articles dans l’Est Agricole et Viticole, site internet, Flash’Hebdo…

Communiquer, par écrit mais aussi par le réseau, c’est ce qui permet aux agriculteurs d’être au fait des dossiers d’actualité du syndicalisme et des dernières évolutions de la profession au niveau du département. C’est le reflet des actions de fond menées par la FDSEA, mais aussi des activités développées sur le territoire bas-rhinois : réunions d’information, formations, etc.

Aujourd’hui, je suis heureux de vous présenter de nouveaux outils de communication qui devraient permettre à chaque adhérent de bénéficier de plus en plus d’avantages et de services pratiques. Le site internet fait peau neuve : plus vivant, et surtout plus pratique, il se veut plus lisible pour l’utilisateur. Les informations y sont plus claires, les services à l’adhérent explicités. Il intègre un accès à certains documents réservés aux adhérents, via un mot de passe. Véritable vitrine, il permet aussi aux organismes en lien avec le secteur agricole de mesurer l’ampleur des actions syndicales.

Le Flash’Hebdo s’offre lui aussi une cure de jouvence. Le concept d’une page synthétique pour parcourir les actualités départementales subsiste. Mais une seconde page vient compléter la lettre hebdomadaire, et reprend les liens internet vers les articles et documents publiés la semaine passée sur le site internet.

événements

  • {0} - {1}

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Toutes les émissions dans la médiathèque