Filière laitière : tenir les engagements !

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

L'appel de la FDSEA 67.

La mobilisation nationale des éleveurs courant avril a abouti dans la filière laitière avec la proposition du médiateur des relations commerciales d’une revalorisation du prix du lait de 25 euros les 1000 litres. Cette augmentation répondant au besoin urgent de soutenir les trésoreries des exploitations laitières touchées par l’augmentation des charges alimentaires depuis 1 an.

Même si cette annonce, fruit de la mobilisation syndicale, constitue une victoire importante la FDSEA reste prudente quant à l’application de cet accord.

L’objectif de l’action menée par les éleveurs, que le médiateur a formalisé, était d’obtenir une revalorisation du prix du lait dès avril, hausse que les transformateurs pourraient par la suite (en juin) répercuter aux distributeurs afin qu’ils n’aient pas à supporter cette hausse de prix. In fine, c’est le consommateur qui devra supporter une hausse infime du prix des produits pour garantir la pérennité d’une filière qui lui assure une alimentation de qualité.

La bonne tenue de cet accord réside dans le respect des engagements par tous les maillons de la chaîne. Or certaines entreprises rechignent à appliquer l’accord au mois d’avril, d’autres veulent faire passer cette hausse pour une avance de trésorerie, chose que le syndicalisme a toujours refusé.

Ce dérapage dès le premier maillon donne toute liberté à la grande distribution de refuser cet accord prétextant que beaucoup de laiteries n’ont pas appliqué les hausses. Ne  laissons pas cette chance à la distribution, les laiteries se doivent d’être exemplaires dans l’application du texte prévu par le médiateur. Et si toutefois les distributeurs ne jouaient pas le jeu en juin, les éleveurs ne manqueraient pas de leur rappeler leurs obligations.

Comme l’a rappelé la FNPL dans un communiqué de presse, la FDSEA appelle les entreprises à attribuer ces 25 euros au plus vite.

événements

  • {0} - {1}

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Toutes les émissions dans la médiathèque