Levée des barrages aux frontières: les agriculteurs attendent des résultats!

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Après un peu plus de 18h de blocage, les Jeunes Agriculteurs et la Fdsea 67 ont levé les barrages. Plus de 300 camions, majoritairement en provenance des pays de l’Est on pu être vérifié. Dans le collimateur : les camions transportant des matières premières agricoles ou des produits agro-alimentaires à destination de la France.

6 points ont été bloqués du dimanche 26 juillet 21h au lundi 27 juillet 15h du Nord au Sud du Bas Rhin par les agriculteurs Bas-rhinois.

6 ponts bloqués: Marckolsheim, Gambsheim, Pfimlin, Kehl, Roppenheim et Lauterbourg.

Le but était de bloquer les poids lourds au niveau de la frontière allemande ou de les renvoyer vers l'Allemagne pour ceux transportant des produits agricoles et agroalimentaires en provenance de l'étranger et à destination de la France afin de signaler au gouvernement la distorsion de concurrence que subissent aujourd'hui les agriculteurs Bas-Rhinois et Français.

 

"Nous sommes la pour exprimer les difficultés de toutes les filières" a d'ailleurs précisé Franck Sander, président de la FDSEA67.

Des tracts ont été distribués afin de sensibiliser les passants à la problématique de distorsion de concurrence, de compétitivité des exploitations et des marges faites sur les produits agricoles au dépend des agriculteurs.

Après 18h de blocage et de surveillance des frontières, la FDSEA et les JA ont rencontré le préfet de BAs-Rhin. Suite à cette rencontre,  ils  ont notamment pu obtenir une réunion avec le ministre de l’agriculture.

Pour autant,  nous ne relâchons pas la pression et notre vigilance. Nous attendons des résultats concrets et rapides!

 

 

 

événements

  • {0} - {1}

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Toutes les émissions dans la médiathèque