Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Mercredi 3 février, la FDSEA du Bas-Rhin a provoqué une rencontre avec 3 députés européens au parlement à Strasbourg pour défendre l'agriculture française.

La crise qui affecte le monde agricole est d’abord liée à la faiblesse des prix agricoles. Elle est amplifiée par 2 autres facteurs : les distorsions de concurrence que subissent les agriculteurs et les entreprises françaises ainsi que l’absence de réaction, en particulier de l’Europe dans la régulation des marchés.

 Afin de tirer la sonnette d’alarme auprès des instances européennes, la FDSEA a sollicité une rencontre avec Michel Dantin, député européen spécialiste des questions agricoles. Celle-ci s’est déroulée ce mercredi au Parlement européen de Strasbourg en présence de 2 autres députés, Arnaud Danjean et Anne Sander ainsi que du directeur de la Commission agricole du Parlement. Le président de la FDSEA, Franck Sander, a critiqué la position très libérale de la Commission européenne qui ne fait rien pour stopper l’hémorragie agricole. Il a notamment pointé du doigt le décalage complet qu’il y a entre les orientations du ministre de l’agriculture français (toujours plus de normes et de contraintes…) et l’approche européenne toujours plus libérale (suppression des quotas, aucune réaction face à l’embargo russe…). Michel Dantin a indiqué que le Parlement européen avait bien conscience de la détresse des agriculteurs français. Mais selon lui, la crise agricole française est plus structurelle que conjoncturelle.

En d’autres termes, la France doit mettre en œuvre les réformes nécessaires pour gagner en compétitivité. La FDSEA partage cette analyse mais demande que dans le contexte actuel, la Commission remette en place de vrais outils de gestion de crise et quelle fasse cesser le dumping réglementaire et fiscal entre Etats membres.

 Tracteur Devant Le Parlement 0302

événements

  • {0} - {1}

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Toutes les émissions dans la médiathèque