Les assemblées générales continuent

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Truchtersheim: une agriculture dynamique

Plusieurs intervenants de la Chambre d'agriculture d'Alsace (CAA) ont caractérisé l’agriculture et le dynamisme du canton : Pierre Paul Ritleng a présenté l’agriculture du canton, Régis Huss a montré tout le dynamisme et le volontarisme des agriculteurs en matière environnementale, tandis que Dominique Metreau a décrypté la pression foncière qui touche le canton et qui le touchera d’autant plus à l’avenir avec des projets comme le GCO.

Une table ronde a suivi, elle réunissait Frédéric Bierry, président du Conseil départemental du Bas-Rhin, Franck Sander, président de la FDSEA, Franck Huffschmitt, chef de service milieux aquatiques du SDEA, et Maurice Wintz, vice-président d’Alsace Nature. Les débats ont été constructifs, animés et ont permis de mettre en avant l’engagement des agriculteurs et leur poids dans l’économie locale.

Dominique Daul, président du canton de Truchtersheim, a conclu les travaux en insistant sur plusieurs points : les agriculteurs sont opposés au GCO et refusent de subir la double peine : perte de foncier et compensations environnementales sur des terres agricoles. Il a également proposé de créer un rayon 100 % local, dans le principal supermarché du canton : «Ce sont des choses qui existent pour les produits bios par exemple, pourquoi pas un rayon 100% local dans les supermarchés?». Enfin pour finir, il a réaffirmé le besoin qu’ont les agriculteurs de pouvoir entreprendre, malgré la densité importante de population dans ce canton.

AG Rosheim - Molsheim 2016

Rosheim et Molsheim: RHD et pression foncière

De nombreux élus ont fait le déplacement à Rosheim pour débattre pendant près de 3 heures sur les questions agricoles locales et régionales. Franck Sander, président de la FDSEA, et Thomas Blum, président cantonal, étaient présents accompagnés par les Jeunes Agriculteurs, également bien représentés avec Sébastien Richard, vice-président, et Sébastien Ulmer, président cantonal. Selon Sébastien Richard, 95 % des agriculteurs qui s’installent le sont encore dix ans après. Il s’agit pour lui, d’«améliorer le dispositif d’aide à l’installation». L’avenir des jeunes s’accompagnera  par un accès sécurisé au foncier agricole et voire sur du long terme. Sébastien Richard et Sébastien Ulmer ont conclu qu’«il est nécessaire de rappeler que cest notre outil de production».

Les interventions de la salle ont été nombreuses, notamment sur les dégâts de sangliers, très importants cette année sur la commune de Rosheim, sur le prix du lait, en forte baisse et en dessous du seuil de rentabilité. De nombreux agriculteurs ont exprimé leur désarroi face à la crise. Sur les dégâts de sangliers, Michel Herr, maire de Rosheim, a conseillé de «faire remonter linformation rapidement en mairie pour travailler avec le locataire de chasse». Son discours, tout comme ceux de Laurent Furst, député, et de Philippe Meyer, conseiller départemental, ont porté sur la pression foncière, source de tension sur le canton, et l’accès aux produits locaux dans la restauration hors domicile. Les agriculteurs présents ont dit vouloir être considérés comme des chefs d’entreprise qui créent de la richesse et des emplois, au même titre que les entreprises qui consomment le foncier agricole. Au sujet des GMS, Franck Sander souhaite davantage travailler sur la transformation en Alsace. Selon lui, «nous pouvons être compétitifs. Les producteurs doivent y croire.»

AG Schiltigheim et Geispolsheim 2016

Schiltigheim et Geispolsheim: agriculture et Eurométropole

Élisabeth Weber et Laurent Fischer ont présidé l'assemblée générale des cantons de Schiltigheim et Geispolsheim. Les présidents travaillent actuellement à la fusion de ces deux cantons dont les problématiques sont proches : périurbanisation, relation avec l’Eurométropole… À ce titre, Françoise Buffet, adjointe au maire de Strasbourg en charge des questions agricoles, a rappelé le partenariat qu’a développé la municipalité avec la profession agricole. Les projets comme l’Îlot de la Meinau et la Nouvelle Douane sont le fruit de cette collaboration. Après la présentation concernant la restauration hors domicile, Françoise Buffet a souhaité rappeler les engagements de la Ville de Strasbourg concernant l’approvisionnement des cantines scolaires.

Didier Braun et Thomas Gillig sont revenus sur les annonces de la Commission européenne. Le constat est : peut mieux faire ! Les mesures vont dans le bon sens, mais ne sont pas d’ampleur suffisante pour inverser la tendance, il faut réintégrer des mesures de régulation rapidement.

Au niveau local, Laurent Fischer a évoqué la mise en place du bassin d’alimentation de Plobsheim pour alimenter la ville de Strasbourg. Il faudra être vigilant pour que les agriculteurs ne soient pas trop contraints. Mais c’est l’occasion de montrer que les agriculteurs travaillent bien, contrairement à tout ce que certains médias laissent entendre. Pour preuve, alors que le puits aurait pu se trouver sous la forêt d’Illkirch-Graffenstaden ou dans la zone urbanisée de l’Eurométropole, c’est en zone agricole que la meilleure qualité d’eau est retrouvée.

événements

  • {0} - {1}

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Toutes les émissions dans la médiathèque