L'agriculture en situation d'état d'urgence

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

La FDSEA, les JA et la Chambre d’Agriculture ont reçu le Préfet Stéphane Fratacci ainsi que les représentants des administrations départementales et régionales pour les alerter sur la conjoncture désastreuse en agriculture.

IMG 7017

Le bilan est malheureusement mauvais dans la quasi-totalité des productions. La météorologie du printemps a détruit les récoltes de céréales à paille et compromis beaucoup d’autres productions (betteraves, tabac, vigne, fruits et légumes). Par ailleurs, les prix des matières premières sont en chute libre en céréales, dans le lait ou la viande pour ne citer qu’eux.

Pour faire face à cette situation exceptionnelle, Franck Sander a réclamé un plan de sauvetage important. Des allégements fiscaux (TFNB), des aides à la trésorerie, des prises en charge de cotisations sociales devront être exceptionnelles et l’Alsace doit en profiter pleinement car nous subissons 3 années difficiles consécutives qui ont épuisé les réserves.

IMG 7026

Le Préfet s’est montré très conscient de la situation et a assuré son engagement total auprès des agriculteurs.
La FDSEA au travers de son secrétaire général Gérard Lorber a également réclamé des assouplissements réglementaires concernant la PAC, sur ce point, le Préfet a annoncé la signature d’un arrêté de reconnaissance en force majeur qui permettra des souplesses réglementaires.

événements

  • {0} - {1}

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Toutes les émissions dans la médiathèque