Ecotaxe : la FDSEA et les JA rencontrent le président de la Région Philippe Richert

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Après avoir obtenu la suspension provisoire de la mise en œuvre de l’écotaxe, le réseau FNSEA-JA continue sa mobilisation et demande l’exonération pour les produits agricoles, de l’agroalimentaire et de l’agro fourniture. La FDSEA et les JA des 2 départements ont alerté la Région Alsace sur cette problématique. Ils ont été reçus en début de semaine par Philippe Richert et Antoine Herth. Le président et le vice-président du Conseil Régional, également président de la Commission Transports, reconnaissent qu’il est nécessaire de trouver un moyen pour éviter que les transports de produits agricoles locaux soient taxés.

le message est bien passé

La région Alsace est cependant confrontée à un important report de camions en provenance d’Allemagne sur ses routes. C’est pourquoi le Conseil Régional est favorable à un dispositif de taxation des camions qui transitent en nombre en Alsace pour éviter de payer la taxe appliquée en Allemagne sur les camions de plus de 12 tonnes (Lkw-Maut). Les responsables agricoles régionaux comprennent cette position.

Il n’y aura pas d’expérimentation en Alsace

Mais une telle taxe, généralisée à l’ensemble des poids lourds circulant en Alsace, affaiblirait l’agriculture, a indiqué Denis Ramspacher. « Nos coopératives et entreprises agricoles n’ont pas la possibilité de répercuter cette nouvelle taxe qui se traduirait donc au final par une minoration du prix payé aux agriculteurs ». De surcroît, le taux de l’écotaxe est le plus élevé en Alsace, c’est une véritable distorsion de concurrence, s’indigne Denis Digel.

Au terme de l’échange, le message est bien passé et Philippe Richert s’est montré rassurant. « Nous comprenons la demande de la profession de ne pas taxer le transport des produits agricoles locaux ». Les représentants de la Région ont aussi intégré la problématique de distorsion de concurrence liée au fait que le taux de l’écotaxe n’était pas le même dans toutes les régions. Dans le projet initial, c’est en Alsace que ce taux était le plus élevé !

Enfin Philippe Richert a indiqué que la Région ne demandera pas d’expérimentation de l’écotaxe en Alsace. N’ayant pas localement la maitrise de sa mise en œuvre, cette question n’est plus à l’ordre du jour.

Pas d'écotaxe avant janvier 2015 !

Xavier Beulin a rencontré les ministres de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et du Transport sur le sujet de l’écotaxe. Résultats de ces discussions : une écotaxe ne verra pas le jour en 2014. Elle pourra être modifiée dans le cadre de la prochaine loi de finances, ce qui repousse sa mise en œuvre à janvier 2015. La FDSEA salue l’action concertée de l’ensemble de la sphère économique, et notamment alsacienne.

événements

  • {0} - {1}

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Toutes les émissions dans la médiathèque