Intempérie, grêle, excès d’eau

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Aucune aide publique n’est versée suite à un dégât climatique causé aux récoltes, sauf si l'état de catastrophe naturelle est décrétée. Afin d’encourager la souscription d’une assurance récolte, celle-ci est prise en chargeen partie par les aides PAC. Chaque assureur propose des niveaux de couverture des récoltes, des garanties et des tarifs différents.

N’oubliez pas la déclaration à votre assurance

Hormis l’herbe, l’assurance récolte a progressivement pris le relais des calamités agricoles. Certains secteurs du département  ont subi d’importants excès de pluviométrie avec les dégâts qui s’en suivent (cultures inondées, croûte de battance, ravinage, coulée de boue, grêle…).

Dans certaines situations, ces dégâts obligent l’exploitant à ressemer et il est possible de faire intervenir l’assurance récolte. Si vous avez souscrit un tel contrat, n’oubliez pas de signaler les dégâts à votre assureur avant d’engager tous travaux.

EN CAS DE DEGAT, IL FAUT CORRIGER SA DECLARATION PAC : VOIR ICI.

événements

  • {0} - {1}

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Toutes les émissions dans la médiathèque