Section des exploitants retraités FDSEA: Europe et pouvoir d'achat

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Les délégués cantonaux des Anciens Exploitants Agricoles de la FDSEA du Bas-Rhin se sont réunis au grand complet le 23 février au Parlement Européen à Strasbourg. Le groupe a été accueilli par l’attachée parlementaire Mme Caroline Huck-Hiebel, qui a guidé la visite de l’ensemble des bâtiments, dont le grand hémicycle qui a impressionné tout le monde. Elle a aussi répondu aux nombreuses questions concernant le fonctionnement des équipements et le déroulement des sessions.

La demi journée a commencé en la présence de Madame la Députée Anne Sander. Elle a exprimé des paroles de bienvenue et de satisfaction de recevoir les anciens exploitants du Bas-Rhin. Elle a expliqué le rôle et les missions d’un député européen, la place importante du parlement à Strasbourg et a tracé les dossiers d’actualité européens en 2015, dont :

-->sa participation à deux commissions, celle de l'emploi et celle de l'industrie. La volonté de son groupe parlementaire s'inscrit dans une volonté de simplification de la législation européenne pour limiter le cumul des textes.

-->les investissements dans le cadre du plan Junker. Ce plan a pour vocation de favoriser les investissements dans les 28 pays de l'Union Européenne, non pas sous forme de subvention mais par l'attraction de nouveaux investisseurs avec des investissements cofinancés par les Etats membres. il s'agit de privilégier des secteurs tels que les énergies et le numérique par exemple.

-->le chômage des jeunes atteint 22% au sein de l'Union Européenne. Le travail de la commission emploi du Parlement européen, est centré sur l'amélioration des formations, de la mobilité des jeunes, qui ne saurait se passer de l'apprentissage et de la connaissance des langues étrangères.

-->les sujets agricoles pour lesquels elle reste très attentive. La Députée européenne est à l'écoute des difficultés agricoles et pour déposer des amendements le cas échéant. Ainsi, le financement d'une potentielle aide pour les agriculteurs touchés par l'embargo russe, le loup, l'étiquetage des viandes dans les produits transformés, la forêt sont là encore des sujets suivis.

Après cette première partie de séance transfrontalière, le président Paul Schiellein a rapidement retracé l’actualité concernant les retraites. La prime gouvernementale de 40 € promise par le premier Ministre n’est toujours pas versée, alors que la CSG et la CRDS ont été déduites dès janvier du montant versé à nos retraités.

Concernant la revalorisation des faibles retraites (dont on parle maintenant depuis 1 an) par attribution de points gratuits RCO pour atteindre en 3 ans 75 % du SMIC ; le décret n’est toujours pas publié. Un rappel de ce retard a été communiqué aux parlementaires du département.

Le président a aussi abordé les chantiers 2015 concernant les retraites:

-->Application pour le calcul des droits, des 25 meilleures années et non de la carrière complète. Afin d’atteindre les mêmes montants que les autres métiers indépendants et surtout de mieux faire face aux fluctuations importantes des revenus des exploitants

-->Revendiquer auprès de l’Etat une affectation nécessaire des ressources pérennes, pour financer les retraites futures sans puiser en permanence au niveau actifs agricoles.

-->Mise en œuvre de réflexion d’une retraite à 85 % du SMIC, l’application des 75 % d’ici 2017 étant juste un premier pas, comme c’est le cas pour les salariés.

Philippe Wolff a ensuite présenté les conclusions des nombreuses réunions et débats organisés avec nos partenaires : Groupama, Mutualia, Crédit Agricole, concernant les baisses de charges afin d’améliorer le pouvoir d’achat de nos membres.

On y trouve notamment des réductions sur la carte bancaire, les assurances habitat et automobile, les complémentaires santé et les assurances des accidents de la vie privée. Certains avantages sont également proposés sur les installations de surveillance des biens et des humains, l’actualisation des savoirs pour la conduite automobile des aînés ainsi que sur l’acquisition de moyens de communication pour les grands-parents et leurs petits-enfants.

Ces différentes propositions seront présentées à l'ensemble des retraités lors des réunions de secteur organisées en mars aux quatre coins du département. Après ces informations données à tous les membres aînés FDSEA, suite aux démarches des membres du bureau, chaque agriculteur choisira lui-même ses orientations.

En fin de séance, Dominique François, animatrice FDSEA pour la section des aînés a présenté la future carte de membre « retraité », élaborée par la FDSEA 67, qui sera envoyée à tous les membres à jour des cotisations avec l’invitation pour les réunions territoriales, et qui permettra à chacune et chacun d’obtenir aisément les réductions auprès de nos partenaires.

Les personnes n’étant pas encore membres pourront demander les cartes à la FDSEA (0388191767) ou pendant les réunions.

La séance très instructive pour toute l’assistance a été clôturée par des remerciements à Anne Sander et son sympathique accueil, à Philippe Wolff, lui-même retraité agricole qui, comme à son habitude, a su captiver l’auditoire.

Paul Schiellein et les membres du bureau ont rappelé l'importance de la participation du plus grand nombre aux assemblées de secteurs, demandant à tous les délégués cantonaux de relayer l’information auprès des agricultrices et agriculteurs de leur secteur géographique.

 

Réunions de secteur à venir, dates à noter

Jeudi 5 mars à 14h à la cave coopérative de Traenheim

Mardi 24 mars à 14h à la laiterie de Drulingen

Jeudi 26 mars à 14h à la salle polyvalente de Batzendorf

Mardi 31 mars à 14h à la salle communale à Schwobsheim

Venez nombreux!

 

événements

  • {0} - {1}

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Toutes les émissions dans la médiathèque