Fermes ouvertes : une curiosité réciproque

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Comme chaque année, les agriculteurs ouvrent leur ferme aux écoliers lors de l’opération « Fermes ouvertes ». Vue sur la visite d’une classe de CP de Schiltigheim au GAEC de la Chapelle, à Hohatzenheim.

La profession mobilisée

Ambiance au GAEC de la Chapelle jeudi dernier au matin. Après la traite, Frédéric Bentz s’affaire : balayage des couloirs d’alimentation, installation de chaises et de tables pour le goûter…Puis, ils arrivent. 24 écoliers en classe préparatoire de l’école primaire Exen Schweitzer, à Schiltigheim, accompagnés de leur institutrice, Calire Aymonin, et de parents d’élèves accompagnateurs.

La classe a pris rendez-vous ce matin avec l’agriculteur de Hohatzenheim. Et c’est parti pour la visite des différents postes qui constituent l’exploitation laitière.

Frédéric, patient, explique au fil de la visite le fonctionnement de la ferme et les besoins des vaches.

Les tracteurs, remorques et autres engins ont particulièrement retenu l’attention des garçons, qui se sont empressés de poser des questions quant à leur utilisation : « à quoi sert le tube qui sort du capot du tracteur ? », s’est enchéri l’un d’entre eux.

La visite a été préparée en classe avant la venue sur site par leur institutrice. Disciplinés mais curieux, les enfants -comme les adultes- se sont volontiers pliés au jeu de questions-réponses entretenu par Frédéric et sa mère, Eliane Bentz. L’activité s’inscrit pleinement dans le projet pédagogique de la classe : « les élèves retiennent mieux lorsqu’ils voient les choses en vrai », ajoute la maîtresse.

La profession mobilisée

Frédéric Bentz est l’un des 200 agriculteurs à s’être mobilisés pour faire découvrir leur métier aux écoliers du département. Les coopératives laitières participent aussi, en fournissant des yaourts pour le goûter des enfants, qui sont quelques fois agrémentés de gâteaux fait maison et de lait de la ferme. L’action est co-financée par la FNSEA et Interbovi. En effet, les Fermes ouvertes entrent dans le programme d’actions de l’interprofession à destination du grand public.

aller plus loin

Les dernières publications :

événements

  • {0} - {1}

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Toutes les émissions dans la médiathèque