Augmentation de la redevance Irrigation : la FDSEA exprime son désaccord

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

L’Agence de l’eau élabore actuellement son 10 e programme 2013-2018 fixant le montant des recettes et des dépenses qui s’établit à 1 milliard d’euros. Le souhait de l’agence de l’eau est d’effectuer un rééquilibrage des sommes versées par les principaux contributeurs. La part de l’agriculture devait augmenter significativement, ainsi que celle des industriels, pour pouvoir diminuer légèrement les contributions des consommateurs.

Dans le principe l’augmentation été acceptable avec une croissance globale du poste agriculture de 10% en 7 ans. Cependant, les contributions du monde agricole se répartissent sur trois points dont deux sont légalement bloqués et qui ne peuvent pas augmenter (la redevance pollutions diffuses et la redevance élevage). La seule variable d’ajustement était donc la redevance irrigation pour tout le bassin Rhin Meuse. Cela voulait donc dire que 1000 agriculteurs alsaciens allaient payer pour l’ensemble des agriculteurs de 8 départements. Dans le fond, faire porter par les irrigants seuls l’augmentation des contributions du monde agricole était inacceptable ! Sur la forme ça l’était encore plus, l’augmentation de la redevance irrigation devait être de 356% ! Personne ne peut envisager une augmentation aussi brutale d’une charge d’exploitation.

Les deux FDSEA (67 et 68) ainsi que les JA (67-68) avec l’appui de la chambre d’agriculture ont rencontré le directeur de l’Agence de l’Eau Rhin Meuse (AERM)  le 23 mars dernier pour affirmer leur désaccord concernant cette augmentation totalement irréaliste de la redevance irrigation. Cette rencontre fut l’occasion de présenter tous les efforts et les avancées qu’ont déjà réalisés les agriculteurs et ce sans jamais obtenir de soutien financier de la part de l’agence ! Maintenir cette augmentation aurait été contre productif et décourageant pour tous les agriculteurs irrigants !

La décision finale a été prise vendredi à Metz au comité de bassin Rhin-Meuse. Les revendications des irrigants ont été prises en compte mais insuffisamment. Le montant de cette redevance eau a finalement été fixé par le comité à 0,47 centime d’euro le m 3, soit une augmentation de 120 % bien au-delà de la grille nationale qui fixée l’augmentation à 80% !


Pour Gérard Lorber représentant irrigation de la FDSEA 67 «l’irrigation représente un coût important et nécessaire dans certains secteurs géographiques de notre département. L’augmentation de la redevance revient à taxer ce handicap ! Cette augmentation est moins importante que prévue mais supérieur à ce qu’on peut accepter!».

événements

  • {0} - {1}

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Du fourrage en quantité de qualité moindre

Toutes les émissions dans la médiathèque